Guide-ardeche.fr - Présentation de l'ardèche

Présentation de l'Ardèche

Photo du Bien
Photos suivantes
Photos précédentes
photo 1
photo 2
photo 3
photo 4

Un peu d’histoire sur la région …

 

Tour d’abord, l’étymologie du mot Ardèche vient du latin Arica signifiant noir ou sombre.

 

Les premières traces d’hommes, remontent à moins 40 000 avec l’installation des homo sapiens dans la région. 10 000 ans plus tard, l’homme de Cro-magnon peint des fresques dans la célèbre grotte Chauvet découverte en 1994.

 

La vallée du Rhône fut inlassablement une terre de passage et d’invasions. Les Celtes commencèrent à s’y installer au VIIème siècle avant JC.  Les romains et les barbares envahirent la région, comprenant la position stratégique du rhône. Les gallos romains commercèrent ensuite avec les marchands d’Orient.

 

Au IIIème siècle, eurent lieu les premières invasions germaniques, obligeant les populations à construire des remparts autour des villes. L’église s’impose peu à peu et les évêques gèrent blé et taxes. Ils construisent basiliques et chapelles. Le christianisme domine et les divertissements sont uniquement catholiques. Les monastères se multiplient. Le Moyen-âge voit apparaître les premières abbayes.

 

La guerre de Cent Ans au XIVème et XVème siècle favorise les pillages dans les villages. Le Pape s’installa à Avignon, ce qui favorisa l’essor économique de la vallée du Rhône. Les guerres de religions suivirent et opposa le camp réformé contre le camp catholique. Les habitants furent pillés et massacrés. L’église instaure une sorte de tyrannie d’où une très forte résistance de la part des Ardéchois. La réforme venant d’Allemagne s’installe peu à peu. Elle prône la modification et la réorganisation de l’église ainsi que de ses pratiques. Une nouvelle religion accordant des libertés individuelles apparaît : le protestantisme.

 

L’Edit de Nantes réussit provisoirement à accorder le besoin de liberté des protestants et les catholiques, ce qui n’empêcha pas les massacres et la répression des protestants. Louis XIV révoque finalement cet Edit en 1685 et force par tous les moyens les protestants à se convertir au catholicisme. L’élite du savoir et les meilleurs négociants quittèrent donc la région.

 

 Lors de la seconde guerre mondiale, l’Ardèche fut une haute terre de résistance de la part des maquisards qui trouvaient de nombreux endroits pour se cacher et observer leur ennemi.

 

Plus récemment, en 2001, fut créé le parc naturel régional des Mont d’Ardèche et en 2004, l’aven d’Orgnac fur classé en « grand site de France ».

 

Paysages et architecture locale

 

L’Ardèche se caractérise par cinq grandes régions naturelles :

-  L’Ardèche verte au nord, composée des coteaux du nord Vivarais. Des petits plateaux se juxtaposent, entourés de collines de 800 à 900 mètres de haut. Les gorges étroites et sauvages sont fréquentes.

- Les boutières et le Coiron en plein cœur du département évoquent la montagne avec leurs collines «serres » et vallées encaissées « boutières ». Cette région est jalonnée de villages et de sites historiques. On y trouve également des prairies et des vergers au pays de Vernoux.

- La montagne Ardéchoise est rude et peu peuplée. Les « hauts plateaux » culminent à plus de 1000 mètres et sont dominés par des sucs volcaniques en forme de pain de sucre. Mézenc est de point culminant du département à 1754 mètres. L’élevage bovin y est très présent.

- L’Ardèche du sud évoque la Méditerranée avec un climat plus chaud et des reliefs adoucis. La culture en terrasse de la vigne et de l’olivier est fréquente et façonne le paysage. C’est le pays des vieux bourgs et des routes sinueuses.

- La vallée du Rhône marque la frontière naturelle avec la Drôme. On y trouve de vastes plaines et des coteaux souvent balayés par le Mistral (vent).

 

D’un point de vue touristique, il ne faut pas manquer la route de la lavande (de mi-juin à fin juillet) et la route panoramique des gorges de l’Ardèche avec de nombreux points de vue.

 

L’Ardèche compte aussi de nombreux lacs parmi lesquels figurent les lacs de Devesset, Coucouron, Issarles et Saint Martial.

 

L’architecture locale est quant à elle dominée par l’art roman, les églises à coupole et les châteaux perchés. L’habitat rural s’ancre sur les pentes au sud et les maisons sont souvent regroupées en hameau afin de mieux lutter contre le froid. Elles sont construites en pierre avec de petites ouvertures et leurs façades ne sont pas alignées.

 

Climat et températures moyennes

 

Le climat est très varié, les températures sont extrêmement basses en hiver et très chaudes en été. On enregistre en Ardèche des chutes de neige record et des épisodes cévenols violents caractérisés pas des pluies diluviennes.

 

Au nord, le climat est tempéré, à l’ouest sur le plateau Ardéchois, le climat est similaire à celui de moyenne montagne et au sud, chaud et sec de type Méditerranéen.

 

 

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Température moyenne

10

12

16

19

23

27

 

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Température moyenne

30

29

26

20

15

11

 

Manifestations

 

Avril

- Printemps des hautes terres sur le plateau Ardéchois (festival de théâtre)

- Festival des contes en Ardèche à Aubenas et Vals les Bains

- Festival Opus à Aubenas et Vals les Bains (musique de chambre)

 

Mai

- Carrefour du 9ème art et de l’image à Aubenas

 

Juin

- Festi west country à Saint Privas (spectacles équestres et concerts country)

- Fest’route à Tournon sur Rhône (musique actuelle internationale, nationale et régionale)

- L’Ardéchoise (randonnées cycliste)

- Trail des Gorges de l’Ardèche (course nature)

- Fête de la montgolfière à Annonay

 

Juillet

- Festival d’Alba la Romaine (artistes, musiciens, acteurs, clowns)

- Festival les cordes en balade (concerts itinérants dans le sud de l’Ardèche)

- Festival Vochora dans le nord Ardèche (chœur philharmonique)

- Festival de la pleine lune en sud Ardèche (musique actuelle itinérante)

- Festival européen d’orgues à Aubenas

- Les jeudis de l’été à Aubenas (concerts, théâtre, danse, cirque)

- Festi’vals du jeu à Vals les Bains (jeux traditionnels et insolites)

- Embrasement des ruines du château de Banne le 14 juillet

- Largentière : campement médiéval installé au château

 

Août

- Etats généraux du film documentaire à Lussas

- Festival une nuit d’histoires courtes à Viviers (théâtre, conte, chanson, danse, marionnettes)

- Festival national des humoristes à Tournon sur Rhône

- Festival Labeaume en musique dans le sud Ardèche (associe musique et patrimoine)

- Festival international des arts de Saint Agrève (musique classique)

- Rencontres musicales en montagne Ardéchoise (musique classique)

- Musiques en Vivarais Lignon « nuits flamboyantes » sur le plateau ardéchois (solistes et orchestres)

- National de pétanque à Aubenas

- Fête des vignerons ardéchois à Ruoms

- Festival And’Afrique : marché africain

- Largentière : campement médiéval installé au château

 

Septembre

- Festival belles pierres en musique à Privas (répertoire classique)

 

Octobre

- Châtaigne et saveurs d’automne à Privas

- Fête des vins primeurs à Aubenas

- Vivarais : raid nature

- Antraigues sur Volane : fête de la châtaigne